Comment traiter une piqûre d’abeille ou de guêpes ?

En cas de piqûre:

Lorsqu’une guêpe pique, son dard ne reste pas dans la peau car il est trop lisse. Il n’y a donc pas besoin de le retirer comme lors d’une piqûre d’abeille. En revanche, comme la guêpe ne meurt pas après, elle peut piquer plusieurs fois mais les quantités de venin injectées sont de moins en moins importantes.

Comment éliminer le venin : une partie peut être détruite à l’aide d’une pompe à venin. Si vous n’en avez pas à proximité, il faudra approcher la piqûre d’une source de chaleur (briquet, sèche-cheveux…) jusqu’à ce que la douleur devienne difficilement supportable. Faites attention de ne pas toucher la peau.

Pour retirer le dard d’une abeille : vous pouvez utiliser une pince à épiler ou votre ongle. Tant que le dard est enfoncé dans la peau, il continue de libérer le venin responsable de la douleur. Attention donc à ne pas appuyer sur la piqûre avec vos doigts pour ne pas faire pression sur la poche à venin.

Certains remèdes peuvent être utiles si les solution précédentes n’ont pas fonctionné :

1.Versez du vinaigre pur :

Versez une cuillère à café de vinaigre pur dans un verre d’eau. Imprégnez ensuite la plaie du mélange. Vous pouvez aussi imbiber un coton du liquide et tamponner (sans appuyer) la piqûre quelques minutes afin d’atténuer les rougeurs et l’œdème.

2.Appliquez une tranche de papaye :

Grâce à une enzyme protéolytique, la papaïne, la papaye est capable de neutraliser le venin d’une guêpe.

Mode d’emploi : coupez la papaye en tranches. Posez l’une d’elle sur la piqûre pendant 1 heure. Pour plus de confort, vous pouvez la maintenir avec un bandage mais sans trop serrer.

3.Appliquez de  l’oignon ou de l’ail

L’oignon comme l’ail contiennent des enzymes qui agissent sur le venin de guêpe en le neutralisant.

Mode d’emploi : coupez un oignon en tranches ou écrasez un ail. Frottez ensuite la piqûre avec le remède.

Précautions d’emploi : n’appliquez l’ail ou l’oignon que sur la zone à traiter car ils peuvent provoquer une nécrose de la peau. Soyez vigilant si vous prenez un anticoagulant car il existe un risque d’accident de potentialisation (augmentation de l’effet du médicament).

Quand on n’est pas allergique, une piqûre de guêpe est normalement inoffensive. Elle peut être très douloureuse mais ne pas entraîner de complications. A l’inverse, en cas d’allergie (gonflement de la gorge, du visage, éruption cutanée, fortes démangeaisons, respiration sifflante, pâleur, chute de tension, diarrhée…), il faut appeler immédiatement le Samu au 15 ou les pompiers au 18.